Actu - Je réduis mes déchets

C’est grave docteur ?

Un aspirateur qui manque de souffle, un PC qui traine à s'allumer, un smartphone qui sonne faux, une tirette qui ne sert plus à rien, une armoire qui bat de l'aile… Le diagnostic est souvent sans appel: direction la poubelle. Et si on réparait plutôt que de jeter?

Le consommateur des temps moderne est souvent sans pitié et jette tout objet dès le premier signe de faiblesse. Une tendance qui coûte chère et qui génère des tonnes de déchets, souvent inutilement. Pour quelques euros, à l’aide d’un tuto ou sur les conseils d’un pro, il est parfois facile de redonner vie à des objets qui n’ont « presque » rien en les réparant.

Pourquoi réparer?

L’autoréparation séduit de plus en plus. Trois raisons essentielles à la montée de ce mouvement:

  • C’est plus économique. Acheter une pièce et la changer soi-même, c’est nettement plus avantageux que de racheter l’objet neuf, quel qu’il soit.
  • C’est mieux pour l’environnement. Réparer, c’est réduire sa production de déchets, prolonger la durée de vie de ses objets, mais aussi une façon de lutter contre l’obsolescence programmée (électroménager, IT, smartphone).
  • C’est « presque » à la portée de tous. Le web fourmille de tutos et autres conseils pour vous accompagner dans vos premiers pas en tant que réparateur. Si tout n’est pas abordable pour le commun des mortels, un grand nombre d’opérations de base sont réalisables même pour les néophytes.

L’impact environnemental

Prolonger la durée de vie de vos objets et par conséquent ne pas produire leurs remplaçants, cela permet de réduire notre production de CO2.

N’oubliez pas la garantie

Avant de vous lancer dans une quelconque démarche de réparation, n’oubliez pas que votre appareil dispose d’une garantie de 2 ans, pour autant que vous l’ayez acheté chez un commerçant. Il s’agit d’une obligation européenne légale. En voici le texte et les explications détaillées.

Le diagnostic

Avant de se lancer dans la réparation de son appareil défectueux, encore faut-il établir le diagnostic de la panne. Dans certains cas, l’appareil affiche un code erreur. Il suffit alors de consulter la notice (souvent en ligne) pour trouver sa signification et palier le problème.

L’autoréparation prenant de l’ampleur, une grande partie des marques (électroménager, smartphone…) proposent des solutions, conseils et astuces de réparation sur leur site.

Le site français Spareka vous propose un moteur de recherche pour identifier la panne avant de la réparer. L’outil est simple et précis. Vous entrez toutes les données de votre appareil et votre conseiller virtuel vous aide à identifier le problème et donc la solution.

Voici le lien pour identifier les pannes de vos électroménagers.

Le label electroREV

Le label electroREV assure la qualité des appareils électroménagers revalorisés par les opérateurs d’économie sociale en Wallonie et à Bruxelles. Les centres de réutilisation electroREV respectent une série de principes communs (traçabilité, formation du personnel, contrôles qualité et sécurité, etc.).

Les équipements labellisés electroREV :

  • Sont couverts par une garantie d’un an;
  • Sont, en moyenne, vendus au tiers du prix de l’équivalent neuf;
  • Sont révisés avec des contrôles de qualité et de sécurité;
  • Disposent d’un système de traçabilité.

Retrouvez les points de vente en Wallonie et à Bruxelles de produits disposant du label electroREV

Lire notre article « Les labels » de la seconde main

Un label pour des produits réparables

En 2019, deux entrepreneurs toulousains ont lancé un nouveau label: LONGTIME®. Ce label européen est destiné à lutter contre l’obsolescence programmée des produits dans le domaine de l’électroménager, du multimédia, du matériel de loisirs ou du matériel professionnel.

LONGTIME® est un label indépendant, qui ne dépend ni des marques, ni des distributeurs.

Il a été développé par la coopérative Ethikis ad Civis, après de 2 ans de travail avec des associations environnementales, des associations de consommateurs, des réparateurs et des fabricants.

Le label définit des critères exigeants, dans un cahier des charges accessible à tous, et il est attribué au produit après un contrôle indépendant. Il repose sur pas moins de 41 critères et répond à plusieurs grandes exigences : une fabrication solide, des appareils réparables ainsi que des garanties sérieuses et un SAV fiable.

Si les produits labélisés ne sont pour le moment pas nombreux, l’objectif est d’étendre le catalogue des références dans le courant des prochaines années. Voici déjà la liste des produits labélisés.

Les Repair Cafés

Du petit électro en panne au pantalon déchiré, tout, ou presque, peut être réparé. Encore faut-il avoir l’envie, les connaissances techniques et l’outillage. L’objectif des Repair Cafés est, justement, de proposer à des citoyens bien décidés à réparer leurs objets plutôt que de les jeter, de trouver les moyens et les conseils pour y parvenir.

Avec les conseils de réparateurs et réparatrices bénévoles, ces Repair Cafés sont des rendez-vous citoyens dédiés à la réparation. Vous y apprendrez à réparer ensemble vos objets défectueux. L’entraide, l’expertise et la bonne humeur sont au menu de ces rendez-vous à ne pas manquer.

 

Comment trouver un Repair Café près de chez vous ? Simple, en consultant le site Repair Together et en consultant notre article sur le thème.

Allons plus loin

https://fr.ifixit.com/
iFixit est une plateforme en ligne inspirée par le modèle de l’économie circulaire. Le site qui accessible et modifiable par tous, basé sur un Wiki, détaille les étapes pour la réparation de matériels électroniques mais aussi de l’électroménager ou automobile. Son modèle économique est basé sur la vente d’outils et de pièces détachées pour appareils électroniques.

www.apreslachat.com
Apreslachat est une Communauté de Consommateurs, dont la mission est de faciliter le quotidien de ses membres avec leurs produits. Le site vous permet de retrouver des centaines de notices pour un très large panel de produits.

https://www.res-sources.be/fr/reparer/
La fédération RESSOURCES représente les entreprises sociales et circulaires du secteur de la réutilisation des biens et des matières. Dans cet onglet « Réparer » du site, vous pouvez trouver les entreprises en fonction de critères comme : votre code postal, le type de produit, le service rechercher et un périmètre de recherche. Bref, c’est une source d’infos très précieuse!

3 sites de vente en ligne de pièces détachées:

http://electropiecescenter.visynet.be/
https://www.directrepair.be/fr/
https://pcdt.be/

A lire également