Actu - couche lavable écologique

Couches lavables ou couches jetables?

Plus écologiques, plus économiques et parfaitement en phase avec la démarche zéro déchet: les couches lavables font de plus en plus d'adeptes chez les jeunes (et moins jeunes) parents. Mais certains hésitent encore à franchir le pas. Une comparaison s'impose.

Et si on comparait?

Ces dernières années, les couches lavables sont devenues une sérieuses alternatives aux traditionnelles, mais polluantes, couches jetables. La tendance n’a rien d’un retour à une pratique passée. Elle s’inscrit pleinement dans une réflexion de réduction de nos déchets et de notre impact sur l’environnement.

D’ailleurs, l’offre des couches lavables a beaucoup évolué pour mieux correspondre aux attentes et exigences des parents et aux besoins des bébés. Alors si vous hésitez toujours sur le type de protection à adopter, voici un tableau comparatif qui vous permettra, en un coup d’œil, d’identifier les avantages et les inconvénients des deux solutions.

Vous l’avez compris: le lange lavable est la solution qui fait du bien à votre bébé, à votre portefeuille et à l’environnement. Encore des doutes ? Alyne François, formatrice et animatrice d’ateliers sur les couches lavables à la « Petite Marmite » fait le point.

Comment bien choisir sa couche lavable?

Il existe plusieurs catégories de couches lavables :

  • La couche à nouer. Elle se compose d’un simple carré ou triangle de tissu, qui se noue avec des cordons ou se ferme à l’aide d’une attache en forme de « T » appelée « snappi ». On peut y ajouter un insert à l’intérieur pour renforcer l’absorption et une culotte de protection. Cette couche convient particulièrement aux nouveau-nés car ils bougent moins.
  • La couche lavable classique. Elle se compose de 3 parties: un insert, une couche et une culotte de protection. La couche est préformée et s’adapte parfaitement à la morphologie du bébé, ce qui peut empêcher les fuites et est donc très utile pour les nuits ou un enfant plus agité. Ce système permet de laver individuellement la couche et de ne pas laver la culotte à chaque utilisation.
  • Le tout-en-un. Ici, les trois parties qui composent la couche sont cousues entre elles. L’utilisation est donc très facile, mais cela nécessite de laver la couche en entier à chaque utilisation.
  • Le tout-en-deux. Il s’agit d’un hybride entre la couche lavable classique et la couche tout-en-un. Les différentes couchent s’imbriquent parfaitement, mais sont détachables et permettent donc de laver uniquement la partie qui en a besoin.

Le choix de la matière a également toute son importance lors de l’achat de la couche. Ces matières possèdent toutes leurs avantages et leurs inconvénients et certaines répondront plus ou moins à vos sensibilités ou aux besoins de votre bébé. Si ce choix devient trop difficile, il est tout à fait possible de tester une couche avant d’investir dans de plus grosses quantités. Vous pouvez, par exemple, louer quelques couches dans un premier temps ou acheter un kit d’essai.

Le mot de la fin

Il existe de nombreux points de vente et de location en Wallonie et à Bruxelles. Ils sont repris dans cet article d’écoconso qui vous donnent d’autres conseils et astuces pour passer aux couches lavables.

De même, il existe un Réseau couches lavables. Les animatrices et animateurs sont là pour vous conseiller et vous proposer des couches à la location. Si le site est toujours en construction, la page Facebook peut vous aider à patienter.

Certaines communes offrent une prime à l’achat de couches lavables. Les infos sont sur le site d’écoconso.