En finir avec le gaspillage alimentaire

Vous ne le saviez peut-être pas, mais dans le monde, plus d’un tiers de la nourriture produite est jetée à la poubelle chaque année. Le gaspillage alimentaire ne se produit pas uniquement dans la cuisine des consommateurs, qui jettent des aliments car ils ne sont plus consommables ou car ils ne souhaitent plus les manger, mais ce problème survient tout au long de la chaîne alimentaire.

Peut mieux faire

Les chiffres sur le gaspillage alimentaire ont de quoi donner le tournis:

  • 1,3 milliard de tonnes de nourriture jetée chaque année à travers le monde;
  • 3.600.000 tonnes de nourriture jetée chaque année en Belgique;
  • 15 à 20 kilos de nourriture jetée par citoyen et par an en Belgique;
  • 1,4 milliard € de denrées alimentaires jetées chaque année en Wallonie;
  • 174 € en moyenne de nourriture gaspillée par citoyen et par an en Belgique.

L’article sur le gaspillage alimentaire par les ménages publié sur l’État de l’Environnement wallon donne tous les détails de ce fléau écologique et économique. Il rappelle qu’à tous les échelons de la chaîne de production, de transformation, de distribution et de consommation de produits alimentaires, des quantités conséquentes d’aliments sont perdues ou gaspillées. Ces pertes et gaspillages alimentaires engendrent des impacts environnementaux aussi bien en amont (utilisation inutile de ressources naturelles et pollutions associées évitables) qu’en aval (production/gestion des déchets p. ex.). Cette problématique constitue également un enjeu économique (coûts pour les différents acteurs de la chaîne) et social (faciliter les dons alimentaires).

Astuces pour luter contre le gaspillage alimentaire

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, le Gouvernement wallon a adopté un Plan wallon de lutte contre les pertes et gaspillages alimentaires baptisé Plan « REGAL ». Ce plan comporte 17 actions qui visent à réduire de 30% le gaspillage à tous les niveaux de la chaîne alimentaire à l’horizon 2025 notamment en soutenant des projets qui visent à valoriser les invendus par le don ou la transformation.
Mais à son échelle, chaque citoyen peut lui aussi agir contre le gaspillage. Voici quelques astuces simples:

Faire une liste de course

Une liste permet de réduire les achats impulsifs et de n’acheter que ce qui est réellement nécessaire. Pensez également à faire vos courses le ventre plein, les fringales nous guident souvent à acheter plus par simple gourmandise.

Acheter malin

Faites attention aux quantités que vous achetez. Par exemple, ne vous ruez pas sur des promos 1+1 gratuit si vous n’en avez pas le besoin ou si vous ne pouvez pas stocker cette nourriture.

Bien conserver ses aliments

Il existe tout un tas de façons de conserver ses aliments : les conserves, la fermentation et évidemment la conservation par le froid.

Vérifier les dates de péremption

Il existe deux types de dates, la première est une date de durabilité minimale présentant la mention « à consommer de préférence avant le… ». Elle indique la date jusqu’à laquelle le fabriquant assure que les aliments seront d’une qualité irréprochable. Ils peuvent donc être consommés après cette date lorsque de bonnes conditions de conservation sont respectées (ex. : chocolat, pâtes sèches, biscuits secs…). La deuxième est une date limite de consommation présentant la mention « à consommer jusqu’au… », au-delà de cette date, la consommation peut être dangereuse pour la santé, la date doit donc être respectée.

Ranger son frigo

Bien organiser son frigo peut être très utile. Pensez à mettre les aliments qui périment en premier à l’avant de votre frigo, vous aurez alors tendance à ne pas les oublier et les consommer en priorité. Dans un réfrigérateur, chaque aliment a une place bien spécifique car il y a différents niveaux de chaleurs. Bien respecter ces emplacements permet une meilleure conservation de votre nourriture. Notre article « Mon frigo zéro gaspi! » vous donne d’autres conseils.

Investir dans des boîtes hermétiques

Cela permet de mieux conserver vos restes ou vos aliments secs.

Cuisiner les justes quantités

En cuisinant uniquement les quantités dont vous avez besoin, vous pouvez réduire considérablement votre gaspillage alimentaire.

Cuisiner anti-gaspi

Il existe de nombreuses recettes qui vous permettent de cuisiner vos restes : potages ou taboulé avec des restes de légumes, crumble aux fruits… Retrouvez d’autres conseils dans notre kit zéro déchet ou encore en téléchargeant le livre gratuit de Zéro Carabistouille: « Comment tendre vers le Zéro Déchet en cuisine« .

Initiatives à épingler

Pour terminer sur une note positive, relevons quelques initiatives en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire présentes en Belgique.

  • L’application Too Good To Go permet aux particuliers d’acheter à moindre coût les invendus de restaurants, de magasins, de boulangerie et même d’hôtels. Un bon moyen de se faire plaisir à un prix avantageux tout en pensant à la planète !
  • Just Keep It est également une application et un site internet qui permet d’avoir des idées de menus variés, équilibrés et de saison pour toute la semaine sans générer de gaspillage. Le principe est très simple: on n’achète que ce dont on a besoin, mais on se régale!
  • Enfin, l’asbl Fruitopia à Bruxelles récupère les invendus de fruits pour leur donner une seconde vie en les transformant en compote ou en confiture. Ces produits sont ensuite revendus dans des magasins bio.

Il ne s’agit ici que de quelques exemples, mais n’hésitez pas à vous renseigner pour savoir ce qu’il existe dans votre commune.