Prendre soin de son ordinateur est indispensable pour son bon fonctionnement, pour éviter les pannes et ainsi pouvoir le conserver plus longtemps. Voici quelques précieux conseils!

Bien acheter

Ordinateur fixe (desktop), portable, tablette, hybride… les solutions sont nombreuses. Pour faire le bon choix, demandez-vous d’abord quel usage vous comptez en faire. Il n’est par exemple pas forcément opportun d’investir de fortes sommes dans un desktop surpuissant si votre utilisation se limite à des applications bureautique (Word, Excel…) et du surf sur le web (mail, PC banking, regarder un film…).

Un ordinateur d’occasion, acheté en seconde main, peut aussi être une bonne option. Il est loin le temps où l’on ne trouvait que de « vieilles bécanes dépassées » en occasion!

Voici un article publié par écoconso qui peut vous aider à faire le bon choix.

Si vous achetez neuf, certains labels peuvent également guider vos choix, notamment les labels TCO, EPEAT, ecolabel européen et Ange Bleu. Les explications se trouvent sur le site d’INFOLABEL.

Enfin, il existe aussi en France un indice de réparabilité obligatoire. Bien que ce label ne soit pas encore d’application en Belgique, les appareils présentés sur ce site sont aussi disponibles chez nous.

Faire durer

Pour assurer une meilleure longévité de votre PC, quelques règles s’imposent.

Se protéger

Veillez toujours à protéger votre ordinateur avec un bon antivirus car un logiciel malveillant peut très vite s’y installer. Il en existe des gratuits qui proposent une protection intéressante pour les utilisateurs ponctuels, mais sachez que les prix se démocratisent de plus en plus. Pensez-y… A noter qu’il est inutile d’installer deux anti-virus, le second rendra le premier inefficace.

Rappelons que vous restez votre meilleur anti-virus. Soyez toujours vigilant, n’ouvrez jamais un e-mail d’un expéditeur inconnu ou douteux et ne téléchargez pas n’importe quoi, n’importe où. Et n’oubliez pas: si ça à l’air trop beau pour être vrai, c’est que ça ne l’est pas!

Cet article sur les arnaques du net nous rappelle que la vigilance reste toujours de mise…

Nettoyer son ordinateur

On commence avec le nettoyage « physique » de l’appareil: passez un coup de chiffon sur votre écran et une bombe à air sec dans tous les orifices et sur votre clavier. Cela permet de se débarrasser de toute la poussière accumulée qui risque de faire surchauffer votre PC.

Pensez également à procéder régulièrement à un nettoyage du système en profondeur. En local, triez vos documents, les logiciels et les applications, videz votre corbeille et organisez les fichiers que vous décidez de conserver.

Un ordinateur surchargé aura tendance à ralentir et donc à être moins performant. Pour éviter toute frustration, pensez à stocker les fichiers que vous n’utilisez pas souvent (photos, vidéos, musiques, etc.) sur un disque dur externe ou grâce à un outil de sauvegarde en ligne (Google Drive, ICloud, DropBox, etc.). En plus de libérer de l’espace, vous protégez également ces fichiers en cas de panne de votre ordinateur.

Sur le net, videz le cache de votre navigateur, effacez les cookies et actualisez vos mots-de-passe tous les mois.

En plus d’optimiser l’utilisation de votre machine, un bon nettoyage fait office d’inventaire. Vous pouvez ainsi vérifier qu’aucun intru malveillant ne s’y est infiltré. Il existe des outils gratuits qui s’en chargent à votre place, c’est l’exemple de CCleaner.

Faire des mises à jour

Périodiquement, faites la mise à jour de votre ordinateur dans sa globalité et des logiciels installés. Pensez aussi à contrôler quels sont les logiciels qui se lancent au démarrage. Certains d’entre eux y sont essentiels, mais d’autres sont inutiles et risquent de le ralentir.

Etre prudent

Soyez gentil avec votre ordi! Surtout si c’est un portable: ne le laissez au soleil, même avec l’écran fermé, ni à proximité d’une source de chaleur pour éviter toute surchauffe. Pour le transport, offrez-lui une bonne pochette ou un sac solide et transportez-le éteint ou en mode veille. Vous pouvez l’insulter de temps en temps, ça défoule. Mais ne le brutalisez pas.

Economiser la batterie

Pour les portables et tablettes, veillez à éteindre votre machine lorsque vous ne l’utilisez pas plutôt que de la laisser en veille de manière prolongée.

Evitez de descendre sous les 10% de charge. Le fonctionnement à faible charge à un impact direct sur l’usure et l’autonomie de la batterie.

Enfin, soyez raisonnable dans le nombre de programmes et fichiers ouverts. Vous économiserez la batterie et cela vous permettra de garder un espace de travail clair.

Appeler au secours

Si l’informatique et vous ça fait deux, vous pouvez recourir à des professionnels qui procèderont à une maintenance complète et en profondeur. Certains abonnements de ce type sont d’ailleurs parfois proposés lors de l’achat. Investir dans un bon entretien permet souvent d’économiser de l’argent sur du long terme, car vous pourrez ainsi conserver votre ordinateur plus longtemps.

Et s’il ne fonctionne plus?

En cas de panne ou de casse, avant de changer d’appareil, essayez d’abord de le réparer. Plusieurs solutions s’offrent à vous: vous pouvez passer par un service après-vente ou tenter l’exercice vous-même, avec les conseils et l’aide d’un professionnel ou d’un passionné. Pour en savoir plus, consultez notre article qui explique comment réparer ce qui est cassé.

Si toutefois vous deviez vous en séparer, il est important de le déposer dans un recyparc pour que ses composants puissent être correctement recyclés. Certaines entreprises proposent également de racheter votre ordinateur cassé, contre de l’argent ou un bon d’achat, pour récupérer des pièces qui permettront de réparer d’autres appareils. Pensez-y!

Bon à savoir

S’il est important de régulièrement faire un tri de vos fichiers, il l’est tout autant de vos e-mails.Saviez-vous que les courriers électroniques génèrent plus de 400 millions de tonnes de CO2 par an? Sans rentrer dans les détails, cette pollution est due notamment à la distance que l’e-mail doit parcourir. Avant d’atteindre son destinataire, le courriel doit d’abord envoyer des données à un serveur qui se situe bien souvent outre-Atlantique, pour ensuite faire le chemin inverse. Il parcourt donc des milliers de kilomètres avant d’atteindre son destinataire. De plus, le stockage d’e-mails est lui aussi extrêmement polluant.

Quelques astuces pour y remédier :

  • Préférer le téléphone, les sms ou les chats pour les messages courts
  • Réduire la taille des pièces jointes en compressant les fichiers envoyés
  • Se désabonner de toutes les newsletters que vous ne consultez pas
  • Supprimer les boîtes mails obsolètes
  • Réduire le nombre de destinataires lors de l’envoi
  • Trier régulièrement la boîte mail et éliminer les messages inutiles, et ne pas oublier de vider la poubelle
  • Utiliser une application qui nettoie automatiquement votre boîte mail pour vous

En savoir plus sur la sobriété numérique