Actu - je réduis

Le ZD c’est bon pour la santé!

Le Zéro Déchet implique des habitudes quotidiennes qui peuvent éliminer de votre maison bon nombre de substances controversées et vous éviter des « effets cocktail » par la multiplication des produits chimiques.

En cuisine

Eviter les produits suremballés et hyper-transformés. Cela allège la poubelle, mais cela implique aussi de consommer plus de produits frais, achetés en vrac et peu transformés. Cela encourage également à choisir des produits naturels, pas ou très peu transformés, et à cuisiner des plats simples et sains avec les justes quantités. Du coup, vous éviterez également des agents conservateurs et autres colorants, présents dans beaucoup de produits industriels. C’est bon pour la santé et le portefeuille!

La cuisine, ce n’est pas que l’alimentation: film alimentaire jetable, papier alu, papier essuie-tout, ustensiles… Là aussi, les maîtres mots sont : simple et réutilisable.

Consultez notre kit ZD pour plus de bons plans en cuisine:

Pour le ménage

Une multitude d’études alertent sur les risques liés à l’usage de multiples produits d’entretien et autres désodorisants d’intérieur.

Voici un aperçu des substances chimiques potentiellement dommageables les plus répandues et leurs effets possibles, à long terme, sur la santé.

Source: Option Consommateurs Montréal

Outre leurs effets individuels, ces substances peuvent aussi induire un « effet cocktail » par leur multiplication et leur usage simultané. Vu le nombre de produits différents dans notre environnement, les possibilités d’interactions sont pratiquement infinies et extrêmement difficiles à évaluer. En savoir plus

Ça sent bon le propre? Méfiez-vous des odeurs des détergents et autres parfums d’intérieur. Elles ne sont en rien une garantie de propreté, mais peuvent, par contre, être à l’origine d’irritation des voies respiratoires et autres allergies. La meilleure solution pour garder un air frais et sain : AERER au moins deux fois dix minutes par jour, même en hiver.

La démarche Zéro Déchet peut vous aider à simplifier vos pratiques d’entretien de la maison, avec des produits naturels et efficaces, nettement moins impactant pour votre santé.

Pssttt ! Notre guide ZD contient des recettes pour un ménage efficace et sain:

Dans la salle de bain

Méthylisothiazolinone, ammonium lauryl sulfate, éthylhexyl méthoxycinnamate et autre butylparaben s’invitent dans nos produits d’hygiène et nos cosmétiques, avec tous les doutes qu’ils comportent quant à leur impact sur notre santé (perturbations hormonales, allergies…).

Là encore, quelques produits simples et faits maison peuvent vous aider à reprendre en main votre consommation en préservant votre santé.

Le net regorge d’idées et notre kit ZD aussi, notamment :

Dangereux le réutilisable? Pandémie et jetable

La pandémie actuelle implique la mise en œuvre de mesures de sécurité par les magasins pour contrer la contamination et c’est indispensable. Cependant, méfions-nous de certaines allégations destinées à vous vendre du jetable plutôt qu’à protéger votre santé selon Greenpeace.

Les industriels du plastique n’hésitent pas à exploiter l’anxiété générée par la pandémie pour critiquer et tenter de retarder la mise en œuvre de législations visant à réduire la pollution plastique. En savoir plus

Les emballages et contenants à usage unique sont-ils plus sûrs que le réutilisable? Une étude britannique a mis en évidence que la Covid-19 reste viable de quelques heures à plusieurs jours sur les surfaces inertes, par exemple :

  • 24h sur une surface en métal
  • 48h sur du carton
  • 72h sur du plastique.

La contamination peut donc se propager via n’importe quelle surface, y compris le plastique et ce indépendamment du caractère réutilisable ou non de celui-ci. Pour peu que l’on respecte les règles d’hygiène élémentaires en se lavant les mains et en entretenant régulièrement ses contenants, il n’y a aucune raison pour que le réutilisable comporte un danger supérieur au jetable.

Zéro plastique

Pour les emballages alimentaires notamment, il y a presque toujours une migration des molécules de l’emballage vers l’aliment qu’il contient. Cela est d’autant plus vrai pour les aliments gras et/ou emballés à chaud.

Par exemple, le PET, plastique les plus utilisé pour les bouteilles de boisson est susceptible de faire migrer des traces de trioxyde d’antimoine, classé comme potentiellement cancérigène. C’est pour cette raison que l’on déconseille de consommer une boisson dans une bouteille plastique qui aurait été exposée au soleil trop longtemps.

Pour en savoir plus sur les types de plastiques présents dans notre quotidien et leurs risques potentiels, téléchargez la brochure d’écoconso « le plastique, c’est pas automatique »

Les taux des substances indésirables issues du plastique dans les aliments restent généralement inférieurs aux taux en vigueur mais autant privilégier les alternatives qui se passe de plastique, pour votre santé comme pour votre environnement.

Pssst, vous voulez un truc facile et infaillible pour contribuer à éviter 70 000 tonnes de déchets plastique par an ? Buvez l’eau du robinet plutôt qu’en bouteille plastique ! Et si vous avez un doute sur sa qualité et ses bénéfices pour la santé, sachez que l’eau du robinet est plus contrôlée que l’eau en bouteille. Encore plus de garanties ? Epinglons à ce sujet l’initiative de la commune de Thuin avec les médecins généralistes de l’entité.

Et en plus, ça rend heureux!

Une étude de l’ADEME de 2017 menée auprès de 12 ménages engagés dans le Zéro Déchet tord le cou aux idées reçues qui tendent à dire que ce type de démarche est contraignant et réservé à une élite. Que du contraire, les résultats mettent en évidence que les ménages engagés retirent beaucoup de satisfaction, en reprenant la maîtrise de leur consommation.

Vous pouvez découvrir les fiches d’étude de chacun des ménages participants ici, mais attention: la lecture de cette enquête, des fiches de chaque foyer et des résultats est susceptible de provoquer des changements irrévocables dans votre mode de vie! Et ça, c’est tout bon pour la santé.

A lire également