Actu - Je réduis mes déchets

Ma salle de bain en vrac

Consommer "responsable", ce n'est pas uniquement une question d'alimentation. Nos produits cosmétiques et de soin doivent aussi faire l'objet d'une réflexion pour tendre vers un mieux-être pour la planète, pour vos enfants et pour vous-mêmes. Mais par quoi remplacer, de manière économique et écologique, votre gel douche, vos disques démaquillants, etc.?

Des alternatives au plastique

Une fois utilisés, flacons et bouteilles en plastique se retrouvent dans la poubelle. L’idée d’acheter en vrac ses savons et autres produits de soin, peut constituer une piste intéressante pour réduire notre production de déchets.

Pour vos cheveux, vous pouvez notamment trouver des shampoings solides en vrac, que l’on transporte dans une petite boîte réutilisable.      S’ils moussent moins qu’un shampoing traditionnel, ils sont tout aussi efficaces. Pour espacer les lavages, pensez au shampoing sec réalisé simplement avec de la fécule de maïzena ou de pomme de terre placée et brossée sur le sommet du crâne.

Pour votre corps, rien de mieux qu’un pain ou savon solide. Fabriqué avec de l’huile 100% végétale, saponifié à froid (pour conserver la glycérine végétale).

Remplacez vos disques démaquillants en coton par des disques en tissu lavables. A acheter à la pièce ou par ballotin de 5 à 10 pièces. Mais que vous pouvez aussi fabriquer vous-même avec de vieux essuies en coton!

Oubliez votre brosse à dents en plastique pour une brosse à dents en bambou (matériau à croissance rapide et compostable) avec des poils en nylon.

L’astuce MAGDé     : Au même titre que les pailles en plastique, les cotons-tiges, véritables catastrophes écologiques, font partie des déchets     que l’on retrouve le plus dans les      océans. La solution? Vous en passer. Votre médecin vous le dira, nettoyer ses oreilles à l’aide de ce genre d’ustensile est très mauvais. Laissez vos oreilles se nettoyer naturellement. Si elles ont besoin d’un petit coup de pouce, optez pour un spray vendu en pharmacie. Et si vraiment votre intervention est indispensable, optez pour une oriculi. Petit bâton incurvé, en bambou ou en inox, qui permet d’entretenir vos oreilles en mode “zéro déchet”.

Des substances toxiques

De manière générale, soyez attentifs à la composition de vos produits. Les huiles de palme et/ou de palmiste saponifiées “Sodium Palmate”, ”Sodium Palm Kernelate” sont, par exemple, de véritables catastrophes écologiques. Les produits contenants des additifs controversés, qui peuvent présenter des risques pour la santé (allergies, perturbations endocriniennes…) tels que “PEG”, ”BHT”, etc. sont clairement à éviter.

En plus, les magasins en vrac proposent les matières premières vous permettant de confectionner vos propres cosmétiques naturels. Chaque point de vente regorge d’hommes et femmes passionné(e)s et ultra-concerné(e)s par les thématiques environnementales et sanitaires. N’hésitez pas à demander conseils et recommandations.

Le vrac est une aubaine pour celles et ceux qui souhaitent se tourner vers une consommation plus respectueuse de l’environnement (circuit court, zéro déchet…) et encourager le tissu économique local!

Retrouvez la liste des magasins de vrac et zéro déchet en Wallonie et à Bruxelles

L’astuce MAGDé : Grâce aux applications mobiles, identifiez  les substances chimiques présentent dans vos produits! La plus rigoureuse: CompoScan. La plus généraliste : Yuka. La plus girly: Clean Beauty