Actu - Je réduis mes déchets

Où acheter en vrac?

Les magasins de vrac et "zéro déchet" fleurissent un peu partout. L'asbl "écoconso" a recensé une série d'adresses où faire vos courses sans emballages et vous équiper en ustensiles "zéro déchet". MAGDé vous offre, en prime, quelques astuces si vous ne trouvez rien près de chez vous.

Les bonnes adresses

Où faire ses courses sans emballages ? Et s’équiper en ustensiles zéro déchet? Les bonnes adresses en Wallonie et à Bruxelles, écoconso nous informe.

Rien près de chez vous ?

Ce n’est plus un secret pour personne: pour réduire ses déchets d’emballage, rien de tel que l’achat en vrac.
Oui mais voilà, le hic c’est que vous habitez en dehors d’un centre-ville et que les magasins de vrac ne sont pas nombreux, voire même inexistants dans votre quartier.

Voici quelques astuces afin de malgré tout diminuer vos déchets:

  • On adhère au principe de la cuisine « minimaliste »: on cuisine simple, économique, rapide et sain. Fini de se laisser tenter par les publicités en magasins et on se concentre sur l’essentiel. Privilégiez les recettes composées de quelques ingrédients de base et ne nécessitant que peu d’ustensiles. On y retrouve du riz, des pâtes, un peu de viande, du poisson et beaucoup de légumes. Bon pour la planète mais aussi pour la santé.
  • On cuisine avec des ingrédients de base. En légumes/fruits, une source de protéines et pourquoi pas des céréales vous obtenez alors un repas complet. Pour le goût, faites vous-même vos marinades avec des épices et de l’huile, vos vinaigrettes ou vos sauces. Quelques recettes simples, avec des ingrédients de base, vous permettront d’obtenir de très bons résultats.
  • Achetez en gros, mais en fonction de vos besoins réels . Par contre, lâchez-vous sur les produits non périssables comme le riz, les pâtes, la Autres solutions, les coopératives alimentaires qui proposent des achats groupés.
  • Privilégiez les achats locaux. Un petit coucou chez vos producteurs locaux ou encore une balade au marché du coin vous permettront d’éviter au maximum les déchets d’emballages, mais également les déchets générés par l’importation des produits. Ne croyez pas faire une bonne action en achetant des clémentines du Maroc en vrac!

 

Comme quoi, il est possible de diminuer vos déchets d’emballages même si vous n’habitez pas à proximité de commerces en vrac. Et bien entendu, on évite de faire 35 kms en voiture pour acheter 200gr de céréales en vrac, en supprimant de la sorte le déchet d’emballage vous augmenteriez votre empreinte carbone ce qui serait un non-sens!

Aussi sur le net

Les sites de courses en ligne fleurissent également sur le net, via les grandes enseignes bien sûr, mais aussi via des acteurs qui privilégient des systèmes coopératifs, des produits locaux et qui intègrent la dimension « zéro déchet » dans leur gestion. Petit exemple en vidéo avec la coopérative Topino.

Voir le reportage (canal zoom)

De l’alimentaire, mais pas que

Le vrac, c’est aussi un allié de choix pour des produits d’hygiène, des cosmétiques et des produits d’entretien plus sains, plus écologiques et plus économiques.