Actu - Je réutilise

Tout un monde à récupérer

Electroménagers, mobiliers, vêtements, objets divers détruits par les eaux sont devenus des déchets en l’espace de quelques heures. Certains devront racheter quelques éléments, d’autres ont une maison entière à rééquiper. Outre l’aspect économique, la seconde main est une démarche de consommation durable qui s’inscrit dans un schéma circulaire et donc avec moins d’impact sur notre environnement.

Des prix réduits sans concession sur la qualité

Acheter en mode récup’ c’est malin, pas cher et solide car déjà éprouvé. Des articles de qualité médiocre ont souvent du mal à trouver une deuxième vie là où des objets de qualité, une fois nettoyés et, le cas échéant réparés, dureront encore longtemps. Il existe d’ailleurs des labels spécifiques à des entreprises d’économie sociale actives dans la récupération qui vous assurent la qualité des produits.

Trouver votre Plan Récup

La Fédération RESSOURCES représente 63 entreprises sociales et circulaires du secteur de la réutilisation des biens et des matières en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ces entreprises reçoivent, collectent, trient, réparent, remettent à neuf et revendent des produits afin d’éviter qu’ils deviennent des déchets. Il s’agit de produits comme le textile, les livres, des vélos, de l’électroménager, du mobilier, de la déco, du matériel informatique ou encore des matériaux de déconstruction… Plus de 45 000 tonnes de biens trouvent ainsi une nouvelle vie chaque année.
Pour aider les citoyens dans leur « plan récup », RESSOURCES a développé un outil de géolocalisation pour faciliter la recherche parmi les 170 boutiques de seconde main, centres de réparation ou points/services de collecte mis en place par les entreprises sociales et circulaires. Trouvez votre « plan récup » près de chez vous en cliquant ici.

Acheter, mais aussi donner

Si vous avez été épargnés par les évènements et que vous souhaitez apporter votre soutien, vous pouvez aussi faire appel aux Ressourceries et autres entreprises de l’économie sociale pour donner des objets tels que meubles, électroménagers… En effet, bon nombre de ces entreprises collaborent avec les CPAS et services locaux pour apporter leur aide au réaménagement d’habitats sinistrés. Pour trouver où donner près de chez vous, cliquez ici.

Portez haut les valeurs de la solidarité

Si les inondations ont donné lieu a beaucoup de tristesse et de désolation, les élans de solidarité ont aussi été source d’espoir et de réconfort. Des consciences se sont également éveillées à l’urgence environnementale et aux changements indispensables de nos modes de vie.

Acheter, mais aussi donner ou encore faire réparer ce qui peut l’être par le biais d’entreprises sociales sont des gestes très concrets et porteurs de ce sens dans ce contexte.

Avec leur ADN social et solidaire, ces entreprises défendent un modèle de production et de consommation où le seul objectif de profit s’incline au bénéfice de valeurs fondées sur la solidarité, l’utilité sociale et le respect de l’environnement.

PRESERVER NOTRE ENVIRONNEMENT – 45.000 tonnes de biens sont réutilisés chaque année via les entreprises sociales et circulaires en Wallonie et à Bruxelles. Réutilisation, réparation ou préparation au recyclage sont, dans l’ordre, les étapes de la gestion des objets reçus ou collectés. A épingler : 85% des collectes textiles usagés sont revalorisés, 100% de la filière DEEE également!

CRÉER DES EMPLOIS POUR TOUS – Plus 7900 personnes sont actives dans le secteur. 43% des travailleurs sont sous contrat, 28% sont des apprenants en formation socioprofessionnelle et enfin, 29% sont des volontaires. Le public cible est généralement fragilisé sur le marché de l’emploi traditionnel et trouve dans ces entreprises une seconde chance afin de participer activement à la construction de notre société.

RELOCALISER L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE – La fédération RESSOURCES rassemble 63 entreprises d’économie sociale dont 31 centres de tri, 51 ateliers de réparation, 175 boutiques de seconde main et 5600 points de collecte pour les textiles usagés. Ces activités sont des leviers pour relocaliser des emplois et relocaliser de nouvelles matières premières!

APPORTER DES SOLUTIONS AUX DÉFIS SOCIAUX DE NOTRE SOCIÉTÉ – Les bénéfices des entreprises sociales et circulaires sont réinvestis à 100% dans des projets de solidarité ici, en Belgique, ou dans le Sud pour lutter contre les inégalités sociales, la pauvreté ou la faim dans le monde. Le label Solid’R identifie les entreprises sociales et garantit une gestion éthique des dons par les entreprises labellisées.

INNOVER SOCIALEMENT – Les entreprises sociales et circulaires développent un management participatif et démocratique. Tous les acteurs de l’entreprise prennent part aux décisions clés. Engagés, les travailleurs connaissent les enjeux et le rôle de chacun: en cas de crise, tout le monde est sur le pont pour assurer son job, plus motivé que jamais. Avec la crise Covid, la cohésion des équipes, la motivation des troupes et l’esprit d’entreprise se sont vus renforcés. Les services rendus à la collectivité, comme la collecte des textiles usagés, ont donc pu être maintenus, voire renforcés.

INNOVER TECHNOLOGIQUEMENT – L’impression 3D, la découpe-laser… sont des outils qui permettent de développer des concepts comme le remanufacturing: processus de revalorisation des matériaux 100% de récup pour la création d’objets à haute valeur ajoutée, tout en développant des savoir-faire chez les travailleurs.

Une autre façon de consommer

L’urgence et la nécessité ne sont pas les seules raisons d’acheter, de donner ou de réparer via les Entreprises d’Economie Sociale. Bien au contraire, elles sont une alternative totalement rationnelle et valide par rapport à des achats neufs pour beaucoup d’objets de consommation courante. Que vous soyez particulièrement sensible aux économies financières, à la dimension sociale, environnementale ou aux trois à la fois, vous en sortirez toujours gagnant, pour aujourd’hui, pour demain, pour votre intérêt personnel et l’intérêt commun.

A vos côtés

Les services communaux, les Intercommunales de gestion de déchets et les acteurs privés travaillent d’arrachepied pour nettoyer les stigmates des inondations et traiter les montagnes de déchets colossales qui en résultent.

Tous ces acteurs et la fédération RESSOURCES sont de tout cœur avec vous, aujourd’hui et demain, pour reconstruire un avenir plus durable et solidaire.