Souvent pourchassée dans les jardins, l’ortie est pourtant un allié de poids pour la biodiversité, la cuisine ou encore, pour soigner le jardin. Le purin ou macération d’orties possède des propriétés insecticide et fongicide ainsi que d’activateur de compost et d’engrais. Et en plus, ça se fabrique en un tour de main!

Ingrédients

  • 1 kg de jeunes pousses d’ortie non montées en graines
  • 10 litres d’eau (eau de pluie de préférence)
  • Gants
  • Bac ou récipient hermétique

Fabrication

  • Effeuillez les orties dans le bac
  • Hachez les grossièrement
  • Recouvrez avec 10 l d’eau
  • Fermez le bac et laissez macérer

Le temps de macération dépend de l’usage que vous souhaitez en faire:

  • Pour un insecticide ou un fongicide: une semaine.
  • Activateur de compost ou engrais: 2 à 3 semaines.

Après macération, filtrez le mélange. Ce purin est très concentré et peut être agressif pour la peau. A manipuler avec des gants.

Récupérez les feuilles pour nourrir votre compost, il va adorer!

Dosage et utilisation

  • En insecticide: diluez 1 l de purin d’ortie dans 10 l d’eau (de pluie de préférence) et pulvérisez finement sur les plantes attaquées.
  • En fongicide:  diluez 2 l de purin d’orties dans 10 l d’eau (de pluie de préférence) et pulvérisez les plantes concernées 2 à 3 fois en automne et en hiver.
  • En engrais ou activateur de croissance: diluez 2 l diluez 2 l de purin d’orties dans 10 l d’eau (de pluie de préférence) et arrosez au pied des plantes, à raison de 3 fois par an sur la même culture.
  • En activateur de compost: diluez 1 l de purin d’ortie dans 1 l d’eau (de pluie de préférence) et arrosez votre compost.

Naturel mais puissant!

Ce produit naturel est évidemment bien moins risqué pour votre santé et l’environnement que des produits chimiques. Cependant, ne confondez pas « naturel » et « inoffensif », respectez toujours les dosages et utilisez le avec modération.

D’autres « potions magiques »?

Pour d’autres idées de recettes pour le jardin, cliquez ici.